Facebook MySpace
Carmina Carolingiana
Ensemble_Ligeriana_200
Dans les choix de cet enregistrement, les « Carmina Carolingiana » évoquent et mettent en scène des événements se rattachant à l'empire carolingien :
- la lamentation sur la mort de Charlemagne,
- la bataille de Fontenay en Puisaye,
- l'incendie de l'abbaye de Saint Florent
- la passion de l'empereur pour les poètes de l'antiquité romaine : Boèce, Horace, Virgile...

Les œuvres choisies pour cet enregistrement se situent parmi les rares ayant conservé leur notation, de simples neumes tracés au-dessus des mots. Leur restitution a demandé un grand travail de recherche et d'imagination afin de pouvoir offrir une version crédible de ces joyaux de la « Renaissance Carolingienne ».
RÉFÉRENCES DU DISQUEGÉNÉRIQUE

CARMINA CAROLINGIANA
Chants épiques au temps de Charlemagne

Ligeriana
Direction : Katia Caré

Restitution et réalisation : Katia Caré

Estelle Boisnard
: chants et flûtes de roseau
Carole Matras : chant
Katia Caré : chant, corne 
Pierre Bourhis : chant
Guillaume Édé : chant
Jean-Lou Descamps : chant narratif, lyre et lyre à archet, citole mérovingienne
Christophe Tellart : organistrum, lyre, psalmodie 

Un CD Ligia Digital enregistré en octobre 2012 par Jean-Marc Laisné à l'abbaye royale de Fontevraud. 


1 _ Chant 1 : Versus de bella que fuit acta Fontaneto // Angilbert

2 _ Chant 2 : Versus Paulini de Herico Duce // Paulin d'Aquilée

3 _ Chant 3 : Versiculi de eversione monasterii S. Florentii // Létald

4 _ Chant 4 : Planctus Ugoni abbatis // Anonyme

5 _ Chant 5 : Incipit Planctus Karoli // Anonyme

6 _ Chant 6 : Versus Godiscalchi // Gottschalk d'Orbais

7 _ Chant 7 : O stelliferi conditor orbis // Boèce


10'21

14'35

11'43
 
 6'32

10'03
 
 4'36
 
8'02

L’idée centrale de ce disque, qui se place sous l’ombre tutélaire de Claude Debussy : offrir des exemples d’écriture virtuose pour le piano dans des œuvres de quatre jeunes compositeurs français nés entre 1965 et 1975.
 
Agence web Peach