Facebook MySpace
Bela Domna / Le Monde de la Musique
Enfin un programme qui concentre les compositions des femmes troubadours et de leur très rares homologues du nord, les femmes trouvères.
Ce n'est pas ici un Moyen Âge de ténèbres qui est évoqué, mais bien au contraire un temps de poésie absolue où chants et instruments discrets sont comme un relais entre le silence et les bruits de la nature. La poésie qui en naît est stupéfiante d'émotion…
Katia Caré est pour quelque chose dans cette étonnante réussite, la voix grave de Gisela Bellsolà fait merveille, également, dans les chants de trobaïritz.

Jacques Amblard (avril 2004)
 
Agence web Peach